British shorthair
Scottish fold
Burmese
Abyssin
Actualités
Le Burmese


Les origines

En 1930, un marin américain ramène à San Francisco une chatte de Birmanie : Wong-Mau, dont la robe couleur noisette montrait de légères variation dans l’intensité de la couleur, plus forte aux extrémités (pattes, queue, tête) sans toutefois porter le patron à pointes. Wong-Mau est achetée par le docteur Joseph Thomson. Une autre version de l’histoire considère que Joseph Thomson a directement ramené Wong-Mau de Birmanie. Le docteur effectua plusieurs croisements avec des chats d’origine thaïlandaise et notamment un siamois sealpoint afin de reproduire la robe de Wong-Mau. La Cat Fancier Association (CFA) reconnaît la race en 1936 sous le nom « burmese » qui signifie « birman » en anglais. Les premiers burmeses sont importés au Royaume-Uni au début des années 1950 et reconnu par le Governing Council of the Cat Fancy (GCCF) en 1952.

Le standard

Le burmese anglais est un chat élégant, de taille moyenne, au corps musclé. Les pattes sont fines mais d’une taille proportionnelle au corps, avec des postérieurs légèrement plus hauts que les antérieurs. Au bout, les pieds sont ovales. La queue n’est que moyennement épaisse à sa base et s’effile vers un bout arrondi.

La tête est de taille moyenne mais assez haute, entre le menton et le haut du crâne. De face elle forme un triangle court qui s’affine vers le museau arrondi. Le haut du crâne est large, bombé et le front arrondi. Le nez est marqué par un stop et se termine droit. Les oreilles, de taille moyenne, sont placées bien espacées sur le crâne. Elles sont larges à la base et s’arrondissent à l’extrémité. De profil, elles pointent vers l’avant. Les yeux sont grands, expressifs et bien espacés l’un de l’autre. Le dessous de l’œil est arrondi, tandis que le dessus est droit et penche légèrement vers le nez. Les couleurs acceptées vont du jaune à l’orange ambre, bien que des yeux dorés aient la préférence. Chez le burmese européen, c’est toutefois l’expression des yeux qui est plus importante que leur couleur.

La fourrure est fine est presque sans sous-poils. Elle es
t brillante et douce au toucher. Elle doit également être bien couchée sur le corps. Le seul patron autorisé est le sépia, dans toutes les couleurs. Les marquages tabby sont acceptés. Les chats ayant du silver ou du silver shaded sont appelés burmilla. Suivant les fédérations, la race a son propre standard ou est jugée sur les critères du burmese ou de l’asian.
Le caractère

Le Burmese est un chat doté d’une grande capacité d’adaptation. Il est joueur, habile, curieux et surtout très proche de son maître à qui il voue un amour démesuré. C’est un chat/chien qui répond à son prénom, qui est très "collant" avec son maître et ceux en qui il a confiance. Il n’aime pas la solitude et apprécie largement la présence d’autres animaux dans le foyer.


Le Burmilla

Le Burmilla, est une race rare, créée par les anglais en 1981, obtenue par le croisement entre un Persan chinchilla et une femelle Burmèse.
Il tient de son ancêtre Chinchilla ses grands yeux verts, maquillés d’un trait noir, et sa robe est pratiquement blanche saupoudrée régulièrement de cendre ou d’argent, le Burmilla a aussi hérité du caractère doux et calme du Chinchilla. Du Burmese il a l’allure athlétique, le poil court.
Le Burmilla porte toutes les couleurs du Burmèse assorties du gène silver shaded ou chinchilla qui repousse la couleur à l’extrémité du poil.
On trouve des Burmillas au Royaume Uni, au Danemark, en France (moins de 5 élevages) C’est cependant un chat qui n’est pas répandu et dont l’èlevage reste difficile car il existe peu de reproducteurs en France, certains gardant jalousement leur exclusivité.

Il gagne à être connu car sa beauté et la douceur de son caractère en font un très agréable compagnon.
Il reste plus calme que son cousin le Burmèse Anglais , il sait s’adapter à toutes les situations et à tous les conforts.

Il est athlétique , robuste et calin. Sa fourrure reste tres dense et très douce et brillante.

Ce chat saura rallier les personnes sceptiques ou peu tentées d’avoir un chat dans leur foyer.
D’un seul regard il ravit et charme son entourage, il est peu bavard et très gourman
d.

Copyright 2011- Tous droits réservés - Mentions légales - Liens Partenaires
Création de site internet: Cianeo